Soggiorno in Bourgogne

Une froide journée dans la rue du Trop Chaud de Flavigny

Du 3 au 7 février, les classes de 3ème des Lycées des Sciences Humaines et Linguistique, ont participé à un voyage en Bourgogne dans le cadre du projet « La Bourgogne du Moyen-Âge à aujourd'hui » élaboré par les professeurs de français. Au retour, cette expérience a été racontée par deux élèves des deux classes concernées :
« Par cet article, nous aimerions vous présenter notre séjour de cinq jours (lundi 3 février – vendredi 7 février) en Bourgogne, en vous racontant les lieux que nous avons vus et les expériences que nous avons vécues.

Après un long voyage de presque sept heures, pendant lesquelles nous avons fait deux pauses, nous sommes arrivés dans la ville de Dijon. Ici, par une promenade d’une dizaine de minutes, nous avons rejoint le musée des Beaux-Arts, qui occupe depuis 1799 le somptueux Palais des Ducs et des Etats de Bourgogne. La visite terminée, les professeurs nous ont permis d'explorer un petit peu le centre-ville en autonomie, en nous invitant à nous procurer une carte de la ville pour les jours suivants.
Le soir, le car nous a emmené jusqu’au CRI (Centre de Rencontres Internationales), où nous avons séjourné pendant tout notre voyage . Dans l’hôtel, nous avons eu la possibilité de goûter la cuisine française et de pratiquer la langue française avec le staff et les autres clients du centre.
Le deuxième jour, nous nous sommes déplacés à Fontenay, où nous avons visité l’abbaye fondée par Saint Bernard en 1118. La structure, qui est l'une des plus anciennes abbayes cisterciennes, est aujourd’hui classée au Patrimoine mondial de l’Unesco. Dans l’après-midi , après un tour dans le village de Flavigny, petite commune française qui a été insérée dans l’Association de « Les Plus Beaux Villages de France », nous avons visité l’usine de bonbons des « Anis de Flavigny ». Ici, nous avons assisté à une phase de la production des bonbons et nous avons participé à la dégustation de nombreuses typologies d' anis.
Le 5 février, c’est-à-dire à la moitié de notre séjour, nous avons découvert l’Hôtel Dieu de Beaune, ancien hôpital devenu un musée après sa restauration pendant le XXe siècle. Ensuite, après quelques heures de liberté pour manger et découvrir la petite ville, nous nous sommes rendus à La Moutarderie Fallot, où on produit plusieurs qualités de moutarde. Le soir, nous sommes allés voir le film « La dernière vie de Simon » au cinéma de Dijon.
Ensuite, le jeudi nous nous sommes dirigés vers Vougeot, une petite commune viticole située dans le département de la Côte-d’Or, où se trouve le château du Clos. Là-bas, le guide nous a fait découvrir l’histoire des vignes et des hommes qui y ont travaillé, en nous accompagnant dans la visite de plusieurs salles de la structure. Au terme de la visite, nous sommes retournés à Dijon. Nous avons mangé nos sandwiches et, après le repas, nous nous sommes dédiés à une activité que les professeurs nous avaient proposée, une sorte de chasse au trésor à la recherche d’une trentaine de monuments, musées et lieux historiques. Comme-cela, nous avons eu la possibilité de mieux explorer les alentours, pour connaître de plus près les anciens quartiers et les locaux traditionnels. En outre, en ayant beaucoup de temps libre, il a
été possible pour nous d'acheter quelques souvenirs juste avant de rentrer à l’hôtel, pour notre dernier dîner.
Vendredi, le 7 février, notre voyage en Bourgogne s’est conclu. Le matin nous avons rangé nos affaires et nous avons quitté le Centre de Rencontres Internationales Ethic Étapes. Le car nous a conduits à Nuits-Saint-Georges où notre dernière visite a eu lieu : celle au Cassissium, un musée gastronomique dans lequel nous avons pu découvrir ce que c’est que le cassis. Ici, nous avons visité en autonomie le musée interactif qui nous a donné la possibilité de mieux connaître les nombreuses propriétés du cassis, d’apprendre les recettes de confitures et sirops faits avec ce petit fruit. Puis, après avoir vu un court-métrage sur l’histoire de cette petite baie noire, notre guide nous a accompagnés à l’intérieur des caves de la société Védrenne et nous a expliqué les étapes de la production des crèmes, des liqueurs et des sirops de fruit qui sont créés dans cet établissement. La visite s'est terminée vers 13h00 avec une dégustation de sirops. Puis un long voyage en car nous a ramenés en Vallée d’Aoste.
Cette expérience a été sans doute mémorable : elle nous a permis de voir des villes et des paysages magnifiques, d’apprendre vraiment beaucoup à propos de certains lieux que, sans cette sortie scolaire, nous n’aurions probablement jamais vus et même de nous amuser avec nos copains.
Par cet article, nous espérons avoir réussi à vous faire partager ce merveilleux séjour en Bourgogne et vous avoir fait comprendre qu' on peut découvrir des lieux fantastiques grâce à l’école.

ISILTP

Istruzione Liceale Tecnica e Professionale

Il nostro sito usa solo cookies tecnici che non comportano profilazione e/o raccolta informazioni sugli utenti.